Thomas Mann, être un héros dans une société perdue.

« L’individu peut envisager toute sorte de buts personnels, de fins, d’espérance, de perspectives où il puise une impulsion à de grands efforts et à son activité, mais lorsque l’impersonnel autour de lui, l’époque elle-même, en dépit de son agitation, manque de buts et d’espérances, lorsqu’elle se révèle en secret désespérée, désorientée et sans issue, lorsqu’à … Lire la suite Thomas Mann, être un héros dans une société perdue.

Publicités

Souvenir

Les souvenirs possèdent une force secrète que n'a pas la bêtise du présent, sa massivité, sa "présence". C'est la réalité moins la pesanteur; tout y est sensiblement idéal. Tout y est lumière. On pardonne dans le souvenir (Weil), on contemple amoureusement le moindre détail. Les atmosphères sont révélées, ils ne restent plus que des idées.

L’enfance et la mort

L'enfance n'est pas un temps de notre existence. Elle est le règne des possibles illimités; le triomphe de notre indétermination existentielle; elle est la matrice de toute nos contrefactualités. "Sortir de l'enfance", devenir adulte n'est pas la sanction d'une limite fixée par la société, mais la rigidification par et dans les formes sociales. Nous abdiquons … Lire la suite L’enfance et la mort